Blabla à changer.

La 1er guerre mondiale n'est pas la première guerre de propagande, auparavant et on l'a déjà vu entre la France et l'Allemagne lorsque la Prusse à prit possession de Paris.

En Allemagne on ressent une nostalgie de l'anticapitaliste, il se décrit comme un pays héroïque, où des Hommes sincères vivent qui font leur travail sans attendre un profit, tandis que les pays capitalistes sont appelés « Les injustes ». Ceci oppose déjà beaucoup la France à l'Allemagne.

Dès le début de la guerre l'Allemagne voulait couper les réseaux de communications qu'entretenaient les autres pays avec l'outre mer. A tel point que les télégrammes en dehors du Reich furent limités. Partout les Alliés créèrent alors une propagande concernant les crimes allemands. En Belgique, et dans le nord de la France il y eu dès les premières semaines de guerre des images au sujet de l'incendie d'une bibliothèque universitaire belge, ce qui fit une grande impression dans toute l'Europe.

La France et la Grande-Bretagne on peut de points communs avec l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, autant du point de vue économique que politique. L'a France et la Grande-Bretagne ont optes pour une démocratie parlementaire quand ceux qui les opposes ont une monarchie autoritaire.

Ont dira même aux U.S.A, dès qu'ils entreront en guerre qu'on oppose « le diable à l'ange et les méchants aux bons ». Hollywood fera ainsi des filmes anti-allemands. Tandis qu'en France on se centrera beaucoup plus sur des textes et des affiches.

Propagande allemande :(les affiches je les mettrai quand vous aurez fait vos articles, je mettrais les miens ensuite c'est juste pour avoir qqch de déjà écrit ici vu eu c'est tout sur papier)

Helft uns Siegen = Aidez nous à vaincre.

L'affiche veut inciter les allemands à aider les soldats qui sont au front de manière financière c'est un effet de solidarité entre soldats et entre citoyens.Au milieu le soldat est, avec tout son équipement (casque, masque à gaz...), il est fière et optimiste. L'appel militaire est « Helft uns Siegen ».

Bon après j'ai un truc qui peu être utilisé pour la conclusion...

 

« Souvenez-vous »

-Propagande sur les crimes de guerre allemands,

-Propagation des caricatures contre l'ennemi,

-Symboles religieux.

 

Points communs.

 

-Diffamation de l'ennemi,

-Multiplication des propagandes contre l'ennemi,

-Mise en avant de la force de chaque camp.

 

« Helft uns Siegen » = aidez nous à vaincre.

-Appel à l'empreint

-Solidarité envers les soldats qui se trouvent au front.

-Symboles militaires.

 

Censure

Les autorités civiles et militaires allemandes réalisèrent très rapidement que dans un conflit de ce type, le "moral" de la population serait un facteur décisif de l'issue de guerre, d'où la nécessité d'utiliser la censure et la propagande.

La création d'un Office central de le Censure en octobre 1914 et d'un Office de la presse de guerre en octobre 1915 permirent une certaine uniformisation, surtout dans la deuxième moitié de la guerre, encore qu'il n'y eut pas subordination directe à l'empereur, avant octobre 1918, des divers commandements responsables.

Les gouvernements allemands, malgré ou à cause de leur façon d'agir, bureaucratique et autoritaire, étaient des gouvernements faibles et influençaient peu l'opinion. De plus l'éloignement de la guerre du sol allemand en rendait plus lointains les effets cruels et affaiblissait la nécessité d'une censure rigoureuse.

Le courrier expédié de Schiltigheim était soumis à la censure postale militaire allemande au centre de contrôle postale de Strasbourg.

On dénombre différents cachets de censure avec mention "Strassburg (Els.) P.K. geprüft und zu befördern", signifiant "Strasbourg (Alsace) Contrôle Postal Contrôlé et à acheminer".

Carte postale adressée à Mulhouse avec timbre à date à pont et lettre "a" de SCHILTIGHEIM (14/03/1915) et grande marque rectangulaire de censure postale militaire de Strasbourg. Image 1


Enveloppe avec timbre à date à pont et lettre "a" de SCHILTIGHEIM (18/05/1915) et petite marque rectangulaire de censure postale militaire de Strasbourg. Image 2

Enveloppe par exprès adressée en Allemagne (timbre à date de Dortmund au verso) avec timbre à date à pont et lettre "a" de SCHILTIGHEIM (10/08/1916) et marque ovale de censure postale militaire de Strasbourg. Image 3

 

Propagande.

Dès 1915 dans on enseigne aux élèves "l'économie du peuple" que Werner Sombart, un économiste donnera un slogan "Commerçants et héros". Dans le même modèle Thomas Mann le théoricien des Männerbünde (« sociétés d’hommes ») écrit un livre du nom de "Betrachtungen eines unpolitischen", conservateurs tous les deux. Economie de partage en Europe de l'est ce qui va à l'encontre de l'économie française et anglaise. Il y aura beaucoup de propagande française et allemande contre leurs économies.

La propagande fut massivement développée. Elle fut enlevée aux civils pour être confiée aux militaires. En juillet 1917, le haut commandement allemand en prit directement le contrôle. Dans tous les corps d'armée, des officiers de propagande furent désignés. Tant en direction de l'armée que de l'arrière, un flot de propagande fut déversé, fondé sur des "instructions patriotiques" dont le leitmotiv était la paix victorieuse. Les moyens considérables consacrés à la propagande à partir de l'été 1917, ont permis de stabiliser le moral de la partie de la population qui croyait encore à la possibilité d'une paix victorieuse.

La propagande allemande apposa la jeune culture allemande aux idées vieillis de la Révolution française. L'Allemagne devait aussi démontrer qu'elle n'était pas un agresseur, mais que l'Angleterre était le pays qui aspirait à la domination mondiale. La lecture de presse allemande montre bien que l'adversaire principal (sauf sur le plan militaire) n'était pas la France mais l'Angleterre. L'Allemagne se présente comme ayant la mission de libérer le monde de la domination britannique.

L'attitude des journaux allemands a été très différente par rapport à la France. Les journaux allemands ont combattu pour sauvegarder le maximum d'indépendance, afin de maintenir leur réputation auprès de leur lecteurs, ils estimaient que masquer la réalité leur faisait perdre de leur intégrité, alors que les journaux français ne manifestèrent pas un très grand souci de leurs lecteurs, ce qui explique d'ailleurs le discrédit dont ils furent frappés.

Autre point de la propagande allemande, l'état major de Berlin trouva intérêt à pousser à l'insoumission des troupes musulmanes de l'armée française, de la même manière qu'il pousse les légionnaires allemands à déserter au Maroc ou en Algérie. Des agents turcs et allemands sont envoyé au Maghreb. La propagande allemande insista aussi sur les "mauvais traitements" qu'on infligerai à la Légion Étrangère, et sur sa mauvaise réputation, de ramassis de canailles.

 

http://memoires-france-allemagne.blogspot.com/

 

Ces deux caricatures montrent, les écarts entre les prétendues « civilisation » et viser au contraire

le combat entre la France et l'Allemagne.

Le boucher est Guillaume II. se camoufle en envoyé de Dieu.

Le militaire français emploie les soldats coloniaux et la caricature raciste attribue un niveau distinctement plus primitif avec le gorille qui est censé les représentés.

 

L'intention de la caricature française est de montrer sa supériorité face à l'Allemagne. Montrée ici comme brutal comparé à la France qui se dit alors posséder une grande culture.

 

Dans l'exemple de la caricature allemande, agissent avec les mêmes intentions : le représentant le grand Armée (souvenir à Napoléon 1) apparaît comme un poids léger militaire plutôt inoffensif qu'on peut vaincre avec peu d'effort.

 

On voit ici un des arguments pour continuer la guerre : la protection d'un "carnage" allemand, menacé par l'insolence des Sénégalais décrit comme "sous-humains".

 

Elle s'adresse aux lecteurs des journaux, pour la population en général dont les soldats.

 

Ce sont les clichés irrationnels typiques de l'ennemi.

 

Bon a vous de mettre vos truc et je sais j'ai aps grand chose ni les photos encore mais je vais voire si on peut mettre les artciles dans l'ordre que l'on veut ...

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site